«

»

Avr 24

10.95% de rendement annuel avec le Coût Moyen Rapporté (2/2)

 

Dans l’article précédant, j’avais expliqué la stratégie du Coût Moyen Rapporté engagée en 2008 sur mon PEE. Voyons aujourd’hui, 6 ans après si cette stratégie est gagnante ou pas ?

 

Calculer le rendement d’un PEE… pas facile !

 

En premier lieu, il s’agit de savoir comment on calcul le rendement ? En effet, le PEE est soumis à l’impôt, j’ai investi des sommes régulièrement, les valeurs des fonds montent et descendent tous les jours. Bref, ce n’est pas aussi simple que pour un livret A !

 

Faut-il prendre en compte l’abondement ?

 

L’abondement de l’entreprise est de l’argent supplémentaire mis sur le PEE en plus de la somme épargnée. Cela n’a donc rien a voir avec la performance des fonds, mais…

  • L’abondement n’est pas une somme investie par l’épargnant, c’est donc une sorte de bénéfice immédiat puisque l’entreprise n’abonde QUE sur les sommes épargnées, elle ne donnerait pas cet argent autrement !
  • L’abondement entre tout de même en ligne de compte sur la performance du PEE. En effet, si nous avions investi 100 € et que l’entreprise a abondé à 100%, nous avons donc 200 €. Si la valeur du fond monte de 2%, cela fait que nous avons 204 € ! Si on le rapporte à la somme investie, c’est un gain de 4 %.

On peut dire que l’abondement est une sorte d’effet de levier (sans les contreparties).

 

Comme la question n’est pas tranchée, je donnerai des tableaux avec et sans abondement.

 

Des rendements non linéaires…

 

La valeur des fonds dans lesquels j’ai investi montent et descendent. Quand ils sont haut, j’ai investi moins de parts pour le même montant que quand ils sont bas… Bref, pas moyen de savoir en temps réel, quel est le rendement.

J’ai choisi de regarder uniquement au final lorsque j’ai récupéré mes fonds. J’ai fait aussi de comparaisons :

  • Si j’avais investi la même somme sur un livret, à quel rendement serait-il ?
  • Quelle est le rendement final de ce que j’ai investi chaque année.

 

 

Un capital de 38 000 € en 6 ans !

 

Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

 

D’abord un petit pied de nez à ceux qui penses que faire des petites économies chaque mois pour épargner ne permettra jamais de se constituer un capital…

J’ai demandé à faire un investissement automatique de 330 €/mois vers ce PEE afin de me tenir à cette rigueur. Cela fait qu’en 67 mois (5 ans et 7 mois) d’investissement, j’ai investi… 22100 € sur ce PEE.

Il faut ajouter à cela le fait que j’ai demandé à investir l’intéressement de ma société chaque année. Cela représente 5398 €.

Avant abondement et intérêts, j’ai rassemblé un capital de 27500 €. Savoir épargner est la première marche de la constitution d’un capital conséquent.

 

L’abondement, le gros « plus » du PEE

 

En investissant mon intéressement sur le PEE,je faisait d’une pierre deux coup :

  • Je n’était pas soumis à l’impôt sur le revenus, un gain de 755 € dans mon cas.
  • En plus l’entreprise abondait sur l’intéressement. Cela m’a apporté 4220 € supplémentaires.

 

Cela amenait mon capital à 31700 €.

 

6329 € de plus-value nette !

 

Lorsque j’ai récupéré mon épargne entreprise en Mars 2014, il y avait : 38 045 € après prélèvements sociaux, ce qui fait une plus-value nette de 6329 €. Si on ramène cela aux 67 mois d’investissement, cela revient à un complément de revenu de presque 100 €/mois.

Voici la courbe de montée en capital !

Aujourd’hui, j’ai 38 000 € de capital pour investir dans la société que je veux créer ! 27000 € d’effort d’épargne et 11000 € de stratégie !

 

En rendement cela donne quoi ?

 

Le calcul du rendement n’est pas simple, aussi, je vais donner plusieurs types de calculs.

 

Rendement de ce que j’ai investi chaque année par Fond de placement

 

Année Fond Investi Investi + Abondé Valeur brute Impôts Valeur Nette Plus-value nette Rendement net sur investi Rendement net sur investi+ Abondé
2008 Solidaire 440,00 € 440,00 € 685,19 € 38,00 € 647,19 € 207,19 € 6,64% 6,64%
2008 Equilibre 440,00 € 440,00 € 785,78 € 53,60 € 732,18 € 292,18 € 8,86% 8,86%
2008 Dynamique 440,00 € 440,00 € 821,63 € 59,15 € 762,48 € 322,48 € 9,60% 9,60%
2009 Solidaire 1 514,00 € 1 669,20 € 2 067,86 € 61,79 € 2 006,07 € 336,87 € 5,79% 3,75%
2009 Equilibre 1 514,00 € 1 669,20 € 2 429,54 € 117,85 € 2 311,69 € 642,49 € 8,83% 6,73%
2009 Dynamique 1 514,00 € 1 669,20 € 2 680,88 € 156,81 € 2 524,07 € 854,87 € 10,76% 8,62%
2010 Solidaire 1 835,00 € 2 192,67 € 2 501,22 € 47,83 € 2 453,40 € 260,73 € 7,53% 2,85%
2010 Equilibre 1 835,00 € 2 192,67 € 2 759,58 € 87,87 € 2 671,71 € 479,04 € 9,85% 5,06%
2010 Dynamique 1 836,00 € 2 193,67 € 2 972,06 € 120,65 € 2 851,41 € 657,74 € 11,63% 6,78%
2011 Solidaire 1 821,00 € 2 171,50 € 2 441,02 € 41,78 € 2 399,24 € 227,74 € 9,63% 3,38%
2011 Equilibre 1 821,00 € 2 171,50 € 2 666,82 € 76,77 € 2 590,04 € 418,54 € 12,46% 6,05%
2011 Dynamique 1 821,00 € 2 171,50 € 2 751,98 € 89,97 € 2 662,00 € 490,50 € 13,49% 7,02%
2012 Solidaire 1 701,00 € 1 991,67 € 2 192,20 € 31,08 € 2 161,11 € 169,44 € 12,72% 4,17%
2012 Equilibre 1 702,00 € 1 992,67 € 2 387,75 € 61,24 € 2 326,51 € 333,84 € 16,92% 8,05%
2012 Dynamique 1 701,00 € 1 991,67 € 2 541,87 € 85,28 € 2 456,59 € 464,92 € 20,18% 11,06%
2013 Solidaire 1 635,00 € 1 887,00 € 1 957,86 € 10,98 € 1 946,88 € 59,88 € 19,08% 3,17%
2013 Equilibre 1 635,00 € 1 887,00 € 2 038,11 € 23,42 € 2 014,69 € 127,69 € 23,22% 6,77%
2013 Dynamique 1 635,00 € 1 887,00 € 2 103,54 € 33,56 € 2 069,98 € 182,98 € 26,60% 9,70%
2014 Solidaire 220,00 € 220,00 € 223,33 € 0,52 € 222,82 € 2,82 €    
2014 Equilibre 220,00 € 220,00 € 226,20 € 0,96 € 225,24 € 5,24 €    
2014 Dynamique 220,00 € 220,00 € 228,77 € 1,36 € 227,41 € 7,41 €    
    27500 31718,12 39463,19 1 200,49 € 38 262,71 € 6 544,59 €    

 

Le tableau est compliqué ! Ce qu’il faut en retenir :

  • Sur le fond de placement solidaire, les rendements nets sans inclure l’abondement vont de 2.85 % à 6,64%
  • Sur le fond de placement équilibré, les rendements nets sans inclure l’abondement vont de 5.06 % à 8.86%
  • Sur le fond de placement dynamique, les rendements nets sans inclure l’abondement vont de 6.78 % à 11.06%

On remarque donc que :

  • Le fond le plus risqué est le plus rentable
  • Tous les ans les performances sont positives
  • Les performances sont souvent très supérieures à ce qui est proposé sur les livrets réglementés ou même l’assurance vie.
  • Sur la même période le CAC 40 à fait une performance moyenne de… 0%.

Cela veut dire :

  • Que malgré la crise, il est possible de faire de bons rendements.
  • Une bonne stratégie est toujours efficace si on s’y tient.
  • La bourse permet des performances supérieure aux autres placement financiers supposés plus sûrs.

 

Et si j’avais placé cela sur un « livret » ?

 

Je me suis aussi amusé à faire ce calcul. Encore une fois, je l’ai fait avec et sans abondement. Voici ce qu’il en ressort :

  • En comptant l’abondement comme une plus-value, il aurait fallu que le livret A soit à 10,95 % pour égaler la performance.
  • Sans compter l’abondement… 6,2%.

Avec les taux réels du livret A, je serais « moins riche » de 4800 € !

 

Conclusion

 

Le Coût Moyen Rapporté est une stratégie efficace pour se constituer un capital boursier sans prendre de grands risques. Comme toujours, il faut aussi savoir revendre pour empocher sa plus-value.

 

(3 commentaires)

  1. Didier

    Salut,

    Juste pour chipoter un peu :
     »
    D’abord un petit pied de nez à ceux qui penses que faire des petites économies chaque mois pour épargner ne permettra jamais de se constituer un capital…
     »
    En intégrant l’intéressement tu as épargné 440 € par mois soit 5280 € annuels si on compare au salaire net moyen (source http://www.journaldunet.com/economie/magazine/en-chiffres/salaire-net-annuel-moyen-en-france.shtml) cela représente 21 % ce n’est plus vraiment une petite économie…

    Cela ne remet bien sûr nullement en cause l’intérêt de la manoeuvre et tu as parfaitement raison l’abondement est un formidable levier (qui plus est un levier qui n’a pas de coût pour toi)

    Maintenant ces 38000 € vont pouvoir aussi faire des petits via ta société… Bonne continuation !
    Didier Articles récents…Comment le Temple de Delphes va vous aider pour commencer à placer votre argentMy Profile

    1. Quentin

      Voilà donc le premier effet de Levier que Didier approuve.

  2. Marc Denoyer

    Je pense que par sa nature même de plan d’épargne, on ne devrait pas en attendre aucun rendement. En effet, si on épargne ce n’est pas pour spéculer. Je pense aussi que c’est assez compliqué de calculer ces rendements. Même si, toutefois, il faut tout savoir pour ne pas se faire berner par les autres, je trouve que ce cas-ci est une exception. L’Etat irait-il à berner ses contribuables? Je ne pense pas, à moins que les agents qui vous reçoivent soient très corrompus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge