«

»

Nov 13

Analyse du bien à choisir : 5 types d’investissements pour sortir du cadre

Est-il possible de relier ces 9 points à l’aide d’une ligne brisée continue de seulement 4 segments ?

Pourquoi cette question ? L’énigme des 9 point à relier via 4 segment est tout à fait en lien avec l’article d’aujourd’hui. En effet, trop souvent, nous nous mettons des œillères et nous nous imposons des règles plus strictes qu’elles ne le sont en réalité.

Dans ce dernier article sur l’analyse du bien à choisir, je vais faire une revue non exhaustive des investissements non conventionnels dans l’immobilier.

 

1. Les SCPI

C’est l’investissement qu’on appelle généralement la « pierre papier ». La Société Civil de Placement Immobilier est une structure qui collecte des fonds chez les épargnants (les investisseurs) afin d’acquérir la propriété de biens immobiliers qu’elle va ensuite gérer. Les investisseurs possèdent des parts de la SCPI et sont rémunérés avec les loyers des biens possédés. D’autre part, la valeur des part peut aussi évoluer en fonction du marché de l’immobilier. L’investisseur a donc aussi la possibilité de réaliser un plus-value en revendant ses parts.

Il existe des SCPI de toutes sorte, ce qui permet de diversifier son patrimoine immobilier :

  • Habitations
  • Murs de commerce
  • Bureaux
  • Murs d’industrie
  • Diversifiées

L’avantage des SCPI est qu’il est très facile d’investir via internet sur un compte titre. Les rendements, sont en général, assez intéressants (5 à 8%). De plus les SCPI permettent l’accès aux marchés de l’immobilier des entreprises fermés aux investisseurs non professionnels.

En revanche, on ne peut pas négocier le prix d’achat et les frais de transaction comme de gestion sont souvent assez élevés (de l’ordre de 10%).

2. Les locaux commerciaux

Les locaux commerciaux sont assez courants dans les centre-villes au rez-de-chaussée des immeubles. Il y a là un marché assez dynamique. Il est à peu près aussi simple (ou compliqué) d’acheter ce type de bien qu’un appartement classique.

L’avantage de murs de commerces, c’est que les travaux d’aménagements sont à la charge du locataire. Autrement dit, si le bien ne paye pas de mine, mais qu’il est bien placé pour le commerce, ce n’est pas grave.

3. Les actions de sociétés immobilières côtés

Il s’agit là d’un investissement boursier, mais orienté immobilier. En effet, il existe un certain nombre de sociétés dont l’immobilier est le cœur de métier : gestion, construction…

Par exemple, des sociétés comme Bouygues, Unibail-Rodamco ou Nexitiy sont des sociétés côtés en bourse qui sont plus ou moins liées à l’immobilier.

Ici les avantages et les inconvénients sont ceux des placements boursiers en général.

4. Les locations de tourisme

L’investisseur achète un bien dans une zone touristique : mer, montage, ville de tourisme… Plutôt que de choisir de mettre le bien en location classique. Il s’agit de louer sur des courtes durées (jour, semaine).

Les taux de remplissages sont certes moindre (quelques mois par an), mais les rendements sont souvent très élevés.

5. Les EHPAD

Cela signifie : Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. A l’heure du vieillissement de la population française, les EHPAD sont un moyen d’investissement immobilier en plein essor. Ces établissements nécessitent énormément de frais : personnel, besoins médicaux… Mais les revenus sont assez importants et il est possible de trouver des rentabilité intéressantes.

Conclusion

Nous avons vu ici seulement la surface des investissements immobilier différents. Il y a autant de possibilité que d’investisseur. Ces placements moins connus (ou de niches) méritent aussi une attention particulière car il peuvent permettre de se diversifier ET d’obtenir de très bonnes rentabilités.

Au fait, l’énigme de 9 points : Il suffisait de sortir du cadre. Dans l’investissement immobilier il faut aussi y penser !

 

Et vous, avez vous des exemples d’investissements immobiliers particuliers ?

 

(2 commentaires)

  1. FH

    J’ajouterais les investissement en résidence étudiants qui ont un bel avenir devant elle.

  2. Duvivier

    Super article.
    Vous n’abordez pas le sujet de la loi pinel ou de l’investissement en résidence étudiantes.
    Par ailleurs avec le plan de relance présenté fin Aout 2014 les SCPI bénéficieront des mêmes avantages que les particuliers pour leur investissement locatif en loi Pinel.
    Je souhaite que ce plan de relance contribue à retrouver la croissance et l’emploi dans le secteur de la construction de logements. Ces emplois non délocalisables sont important pour notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge