«

»

Nov 02

Devenir entrepreneur pour s’enrichir… humainement



 

 

Depuis quelques années, ça me trotte dans la tête : devenir entrepreneur !  Mais avec un emploi plaisant et un salaire correct… pourquoi franchir le pas. Heureusement, le salaire a été gelé et la confiance s’est perdue. Résultat, me voilà dans la dynamique de entrepreneuriat.

 

Entrepreneur : super, je vais devenir riche !

 

C’est bien connu, les entrepreneurs s’en mettent plein les fouilles. Depuis les petits artisans jusqu’aux grands patrons, c’est une caste de gens riche qui se sert sur le dos de leurs clients et des salariés.

« Quand je penses que le SMIC est à 9€/heure et que mon garagiste me prends 34€/heure, il ne dois pas vivre mal ! »

Pas tant que ça, et il faut le savoir !

 

Arriver à un modèle économique viable !

 

Le premier étage de la fusée, c’est d’arriver à un modèle économique viable. Enfin, il faut déjà le construire et le tester sur le papier. Résultat : des mois de travail sur les clients, les concurrents, les prix pratiqués, les charges… pour arriver à placer les curseurs pour mettre en place une société qui va survivre à la première année.

 

Pour ma part, le modèle à largement évolué entre mon idées de départ et celle qui va sortir. Souvent, on arrive à des questionnement assez prise de tête, exemple :

  • Les prix pratiqués de ce service à la vente sont de 500 €.
  • Je dois passer deux jours par clients pour assurer ce service.
  • Je dois faire 100 000 € de vente annuel pour arriver à l’équilibre.

Il faut donc 200 clients soit… 400 jours de travail dans l’année. Zut, ça ne colle pas, il faut revoir le modèle.

 

Pendant des mois, on fait donc varier les curseurs pour réussir à trouver (ou pas) un équilibre. Et pendant ce temps là, on n’est pas payé !

 

Financer le projet d’entreprise

 

Quand on est salarié, on travail un mois, puis le salaire tombe. Mais entrepreneur, on travaille des mois, puis il faut mettre l’argent sur la table !

Et oui, une fois qu’on a le modèle économique, on peut définir nos besoin :

« Alors alors… Il me faut :

  • Un ordinateur et ses périphériques : 1000 €
  • Les logiciels qui vont bien : 3000 €
  • Un site web performant : 3000 €
  • Adhérer au syndicat pro : 500 €
  • Acheter un peu de matos : 1000 €
  • Aller voir les clients : 1500 €/mois
  • Avoir un local : 500 €/mois
  • Une assurance pour l’entreprise et pour la voiture : 2000 €
  • Se faire de la pub : 2000 €
  • Avoir un compte en banque : 300 €/an
  • Un abonnement ADSL et téléphone : 300 €/an
  • Et tout le reste, car la liste peut s’allonger à chaque instant. »

Alors on fait un plan de financement et le comptable dit : il faut 50 000 € pour démarrer !

Argh !

 

L’entrepreneur commence alors sa vie avec une belle dette sur la tête !

 

Et maintenant : l’administratif !

 

SARL, SAS, autoentrepreneur, EIRL… Il faut choisir parmi 50 formes juridiques et se planter peut avoir une incidence lourde sur les coûts de la société.

Il faut aussi voir les statuts si on part à plusieurs ou s’il y a des investisseurs tiers : qui fait quoi ? comment on fait en cas de désaccord, comme on fait si un associé s’en va…

Et enfin remplir la paperasse pour la création, mais aussi pour les aides, et enfin… le lot quotidien, la paperasse de tous les jours quand l’entreprise sera créée.

 

Bref, devenir entrepreneur, c’est déjà s’enrichir… humainement

 

Avant, j’étais bon dans mon domaine et c’est tout ! Maintenant je dois avoir des notions :

  • Juridiques ;
  • Administratives ;
  • Comptables ;
  • Sociales ;
  • De gestions ;
  • Fiscales ;

Pour cela, il faut trouver les conseillers qui vont bien !

Il faut aussi se faire un réseau de fournisseurs et de partenaires. Et enfin aller chercher les clients dans leur tanière.

 

Entrepreneur, ce sera donc avant tout : « Faire ce que je savais faire avant certes, mais en allant rencontrer plein de monde qui gravite autour de la société »

 

Maintenant, il n’y a plus qu’a ! Et premier salaire prévu dans un an… ou pire ?

 

 



(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sandrine

    Pour un entrepreneur, je pense que le premier problème à surmonter est la recherche de financement. La plupart des auto-entrepreneurs sont amenés à contracter des emprunts qui sont parfois des sommes colossales. Évidemment qu’il y a déjà les associations de micro-crédit mais le fait d’y emprunter oblige la personne concernée à travailler avec acharnement et volonté. Heureusement que Mr Quentin nous montre déjà un avant goût des étapes à suivre et merci beaucoup à lui car c’est comme une aide pour ceux qui projettent déjà d’y intégrer afin de ne pas être pris au dépourvu. De mon côté, je pense que devenir un entrepreneur est un chemin long et sinueux à faire et, seul, ce qui a de la volonté réussira.
    Sandrine Articles récents…Différences entre forex et options binairesMy Profile

  2. Mr P & Mme P @ indépendance financière

    On voit que tu bosse beaucoup ton projet.
    En tout, je te souhaite bonne chance dans ton entreprise.
    Mr P & Mme P @ indépendance financière Articles récents…+ 1 300€ sans s’en rendre compte 🙂My Profile

  3. elouali

    bonjour

    je suis un salarié et vous m’avez donné l’envie d’entreprendre. Bravo.

    je suis un ingénieur et je travail dans le secteur de l’eau et l’environnement au Maroc mais , j’ai envie d’entreprendre dans le domaine du tourisme (agence de voyage) mais j’hésite.

    en tous cas

    Si un jour tu passe par Marrakech ou agadir ou casablanca , faites moi signe , j’aurais le plaisir de te faire visiter mon pays . je suis passionné par les voyages à l’intérieur de mon pays.
    Bien à vous

    1. Quentin

      C’est noté. En tous cas, si vous voulez vous lancer, un conseil formez vous et analysés bien votre marché. Ensuite, c’est une excellente solution et un choix de vie différent.

  4. Sylvain

    Bon courage pour votre projet ! Je suis moi aussi en ce moment en pleine création de société, et à 22 ans face aux banques c’est des fois difficile, mais créer une entreprise est très enrichissant dans tous les domaines, on apprend énormément de choses et surtout on part de 0 pour bâtir une belle société, c’est très motivant !

    Sylvain

  5. Nicolas

    Bonsoir,

    Pour reprendre ton titre, devenir entrepreneur c’est effectivement s’enrichir humainement ! Il faut également se poser les bonnes questions, par exemple pourquoi se lancer dans l’immobilier, pourquoi se lancer dans le blogging…

    Au delà de l’argent, le plus important selon moi c’est de rencontrer des gens qui peuvent nous apporter leur expérience, ça c’est de la richesse. Comme on dit, le cerveau collectif est toujours plus puissant qu’un seul.
    Nicolas Articles récents…Un premier parking servi sur un plateau d’argent ou presque (partie 1/2)My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge