«

»

Mai 29

Faire un effort pour épargner : ça paye !



 

 

Préparer sa retraire, prévoir un coup dur, assurer les études des enfants… L’épargne a de multiples objectifs. Mais souvent, on oublie d’épargner, ou bien on ne sais pas, voir même on n’y arrive pas. Pourtant, l’épargne est un filet de sécurité impressionnant. Mon expérience personnelle récente vient de me le rappeler.

Un coup dur, c’est vite arrivé.

 

Un emploi stable et plaisant : une aubaine aujourd’hui.

 

En 2008, j’ai décroché le Graal : un emploi correctement rémunéré, stable, dans les énergies renouvelables (un secteur d’avenir), une voiture de fonction. Et surtout, un emploi qui me plaisait énormément. Quand on a trouvé cette emploi, on se sent très libre, on voit l’avenir loin et sans nuage. Alors pourquoi se serrer la ceinture.

 

 Évidemment, quand cette stabilité arrive, on en profite un peu. Nous avons acheté la maison et agrandi la famille. Néanmoins, je n’ai pas perdu une bonne habitude : mettre un peu de côté chaque mois ! J’ai fait réaliser un virement automatique sur un PEE : 330 € tous les 5 du mois.

 

330 € en plus du remboursement du prêt, cela nous a paru raide certains mois, mais nous avons tenu notre ligne durant 6 ans.

 

Un emploi stable, cela n’existe pas !

 

Je suis donc arrivé en 2008 comme ingénieur construction des parcs éoliens dans un société nommée Ventura. Les dirigeant étaient sympa et motivés, la société pleine d’avenir. Mais voilà…

 

L’éolien est un secteur très demandeur de capitaux, à ce moment là, l’alliance avec des financiers purs est inévitable. Et c’est arrivé ! Déjà en 2005, une société financière racheté Ventura, mais en laissant les dirigeants historiques faire leur métier. Mais les financiers sont gourmands : en 2010, ils ont voulu prendre les rennes de la société, ce qui a provoqué un départ des fondateurs.

 

Résultat, depuis 2010, le management à changé et le développement industriel de la société est passé au second plan derrière l’intérêt des quelques actionnaires. De là, les conditions de travail se dégradent, le directeur général vire du personnel au pif pour « faire des économies » (qu’il ne fait pas sur son salaire).

 

En 2013, la coupe est pleine, mon emploi n’est plus ce qu’il était, le divorce est inéluctable. Je demande une rupture conventionnelle en décembre. En janvier, les dirigeants me virent pour faute grave afin d’éviter de me payer des indemnités et trois mois de préavis.

 

Résultat : début février, je suis au pôle emploi sans salaire pour 2 mois (le temps que l’allocation se mette en place) et sans pécule de départ. Et sans voiture, puisque l’entreprise me la fournissait. L’emploi stable s’est bien vitre transformé…

 

L’épargne qui sauve !

 

330 € par mois durant 6 ans, plus quelques primes d’intéressement plus les intérêts ! En partant de Theolia, j’avais 38 000 € de côté.

Bien m’en a pris de prévoir cela, car avec 38 000 €, on a le temps de voir venir un peu.

 

Acheter un voiture : un nécessité coûteuse.

 

Avec deux enfants et en vivant à la campagne, se retrouver sans voiture familiale, c’est un problème. Et une voiture familial, même d’occasion, ce n’est pas donné. Bref, 9 000 € ont servi à cet achat sans lequel nous aurions été bien embêtés.

 

Des travaux en cours dans la maison.

 

En 2013, nous avions engagés des travaux dans la maison : 10 000 €. Le temps des choix de déco, des artisans… Les travaux ont débuté en même temps que le licenciement. Évidemment, nous avions engagé ces travaux avec un peu d’argent de côté prévus pour cela, mais nous comptions tout de même sur mon salaire pour payer les dernières échéances.

Encore une fois, merci le pécule mis de côté.

 

Une entreprise à créer.

 

Lorsque les choses ont commencé à aller mal chez Theolia, j’ai commencé à réfléchir à mon avenir professionnel. L’aboutissement de ma réflexion était de me lancer dans entrepreneuriat. Mais voilà, créer une entreprise nécessite un apport en capital.

Bref, encore une fois, l’effort d’épargne est bien venu pour financer cette création d’entreprise.

 

Épargner c’est se libérer !

 

En mettant 330 € de côté chaque mois, j’ai amputé mon sacro-saint pouvoir d’achat. Finalement, je n’ai pas vécu beaucoup plus mal durant cette période. Cela ma surtout servi a éviter de claquer mon argent dans des babioles inutiles.

 

Par contre, avec cet argent, je me suis payer quelque chose d’immatériel mais de fondamental : la liberté !

  • Liberté de dire non à mon patron sans faire porter de risque sur ma famille.
  • Liberté de prendre du recul sur ma vie professionnelle.
  • Liberté de créer une entreprise.

 

Tout cela n’a pas de valeur, mais finalement, cela s’achète par une bonne stratégie d’épargne !

 

Et vous, comment épargnez vous ?

 

 



(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Thör

    Perso, j’ai rempli un livret A et maintenant je verse 500 euros par mois sur une assurance-vie, ça part en premier quand le salaire arrive, au même titre que les factures et crédit immobilier. Après je vois ce qu’il me reste pour le superflu. Il m’en reste toujours un peu pour ne pas trop me priver.
    Sauf quand il faut se vider les poches pour financer un avocat pour se défendre contre un mec malhonnête ou qu’on se fait escroquer de 1000 euros par un « expert » judiciaire verreux…
    Là, la solution a été de me faire payer mes RTT des 2 dernières années mis en totalités sur un compte-épargne temps de mon entreprise.

  2. squatte

    Et bien voilà un exemple concret illustrant la nécessité de se constituer une épargne !
    De notre coté, nous épargnons régulièrement depuis plusieurs années avec des supports et objectifs distincts : épargne de précaution, épargne pour nos projets, pour les enfants, pour nos lointaines retraites.. Tout se fait pat virements automatiques, et il est clairement confortable de ce dire qu’on a se matelas en place !
    squatte Articles récents…J’ai gagné 600€ sans aucun risque!My Profile

  3. InvestMan

    Ce qui est vraiment intéressant avec ton article c’est qu’on voit concrètement l’utilité de cette épargne. Les articles sur l’importance de l’épargne en théorie sont très nombreux, mais là cet exemple est très parlant pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris 🙂
    InvestMan Articles récents…Qu’est-ce qu’un CFD ?My Profile

  4. Gwen

    Bon courage pour la reprise, ces périodes ne sont jamais agéables à vivre… Rebondir est primordial, vital. Il faut savoir extraire le positif dans toute situation: si cela est le déclencheur de la création de ta propre entreprise, et donc d’une autre forme de liberté, c’est tout bénéf!

    Juste un bémol: en cas de « crise », une voiture à 9000 euros me parait excessif… Dans ma vie entière de conducteur, j’ai acheté 5 voitures pour une somme totale de… 10000 euros. Mais ce n’est que mon humble avis…
    Gwen Articles récents…LMNP+travaux: un bon combo!My Profile

    1. Quentin

      Pour ma part, c’est seulement la deuxième voiture que j’achète.

  5. Sejourning

    Ton expérience est la preuve qu’une bonne stratégie d’épargne peut sauver d’une situation difficile! Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant les emplois stables: ça n’existe pas! Il y aura toujours un moment où l’entreprise rencontrera des difficultés plus ou moins grave lors de son développement, surtout lorsqu’il y a pas mal d’actionnaires sur le coup… Bien sûr, il existe de très bonne planques, mais elles sont rares malheureusement!! Il est donc bien conseillé de penser à toute ces éventualités, et donc de penser « épargne »!
    Merci pour ces explication et ce retour d’expérience!

  6. John Alright

    Merci pour ton expérience. C’est beaucoup mieux que de parler de concepts théorique qui disent qu’il faut épargner chaque mois x% de son salaire etc… Je me demande si tu ne va pas aux prud’homme car en général je pense que pour virer quelqu’un pour faute grave il faut avoir des preuves irréfutables.
    John Alright Articles récents…Etui lunette personnalisé – 25 €My Profile

    1. Quentin

      Pour les prud’homme c’est kif kif. Je suis en désaccord avec le direction depuis plus d’un an et je ne suis pas du genre à la fermer. Cela implique donc qu’ils avaient pas mal de choses contre moi. Et puis, la direction va sauter d’un jour à l’autre, ce ne sera plus eux qui seront contre mois à ce moment là.

  7. Programme loi duflot

    C’est vraiment une leçon à saisir, merci. de mon côté, mes parents ont déjà fait l’expérience et grâce à leurs épargnes j’ai pu terminer sans problème mes études, merci à eux!!

  8. Ludovic Baratier

    Bonjour

    Merci pour tes articles

    de mon côté, une fois assuré l’épargne de précaution (livret A et ldd), la bours eme paraît intéressante en acceptant le risuqe encourru.

    Ludovic
    Ludovic Baratier Articles récents…Edenred , un titre à acheter ?My Profile

  9. argentinvestir.com

    Bonjour,

    Comme toi j’ai pris l’habitude d’épargner dès le début. Je suis tout a fait d’accord, actuellement un emploi stable est très, très rare, et surtout il peut se perdre très vite.

    Et ton exemple montre bien que si actuellement tout va bien dans sa vie professionnelle, les choses peuvent vite changées.

    L’épargne est donc une véritable roue de secours.

    Je te souhaite le meilleur,
    Bien à toi,

    Hervé D’Argentinvestir.com
    argentinvestir.com Articles récents…S’expatrier : Comment sommes-nous partis à l’étranger ?My Profile

  10. Valentin

    Salut Quentin,

    Merci pour ton article très concret. En effet même si les français ne sont pas les pires niveau épargne, beaucoup en sous-estime l’importance.

    J’ajouterais également que en plus d’être un matelas de précaution en cas de problème. L’épargne peut aussi permettre de saisir des opportunités d’investissement qui nous fileraient entre les doigts sans ce capital épargné.
    Valentin Articles récents…Budget étudiant: Comment réduire les dépenses?My Profile

  11. Xolali

    Salut,
    Super article sur l’épargne avec des exemples qui nous parlent tous !
    Perso j’ai commencé à épargner très tard (24 ans, j’en ai 29). Avant, mon épargne servait à payer mes vacances. J’avais dans ma tête la notion d’épargne pour les jours difficiles mais une fois l’été arrivé, c’était la fête au village (lol). Après avoir eu mon 1er job j’ai compris l’utilité d’épargner pour les jours difficiles et aussi pour des investissements futurs j’ai commencé à mettre de l’argent régulièrement sur mes différents livrets.
    Bien qu’il m’arrive parfois d’en avoir besoin pour des imprévus j’essaie d’y toucher le moins possible.
    Xolali Articles récents…Pourquoi j’investi dans les métaux précieux ?My Profile

  12. Amélie idealinvestisseur

    Bravo, les petits ruisseaux font les grandes rivières. Votre effort d’épargne régulier montre qu’il est possible de se constituer un capital rapidement. Et de l’argent de côté… Tôt ou tard on en a toujours besoin !

  13. Paul

    Un excellent exemple de beaux projets rendu possible grâce à l’épargne, j’en profite pour vous présenter le véhicule de placement SCPI (société civile de placement immobilier). Ces sociétés investissent dans l’immobilier d’entreprise : commerces, bureaux, locaux d’activités,.. Les parts de ses sociétés sont accessibles dès 1 000€ et sont une alternative à l’achat d’un bien immobilier locatif en direct. Une société est chargée de la gestion et des dividendes sont distribués tous les trimestres, ce qui peut représenter de bons compléments de revenu. Avec un rendement de 5,13% en 2013, le marché des SCPI reste encore intéressant dans une logique de diversification de patrimoine et de placement sur le long terme…
    Je vous souhaite le meilleur dans votre réussite entrepreneurial !

  14. Lans

    Merci pour ce partage. C’est vrai qu’épargner, c’est se libérer. J’adore cette phrase. Ça encourage beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge