«

»

Oct 12

La bourse, vous avez dit risqué ?

Une fois n’est pas coutume, je fais une entorse au sujet principal du blog. De l’investissement immobilier, je fais un petit saut par l’investissement boursier. Pourquoi ? Comme pour l’immobilier, la bourse est sujette à un nombre incalculables d’idées reçues. Voici donc les principales :

  • La bourse, c’est risqué.
  • La bourse, il faut s’y connaître pour investir.
  • La bourse, ça demande du temps.
  • La bouse c’est stressant.

Et bien : QUE NENNI ! Dans cet article, je vais dédramatiser les idées reçues et surtout donner 2 ou 3 astuces pour arriver à des performances impressionnantes, le tout sans prendre de gros risques.

Je vais donc écrire une série d’articles et tous les vendredis jusqu’au 2 novembre, il y aura une nouvelle stratégie de présentée.

1. Quelques rappels.

1.1. Les actions

Les actions sont des parts d’entreprises cotés en bourses. Donc, quand vous achetez une action, vous participez au financement de l’entreprise concernée et vous devenez propriétaire d’une petite partie de cette dernière.

Les actions peuvent apporter trois choses :

  • Elles ont une valeur intrinsèque qui varie dans le temps. Cette valeur peut baisser ou monter. Sur le court terme, la valeur de l’action dépendra en grande partie de la spéculation : ce n’est pas ce qui m’intéresse ici. Sur le long terme, la valeur de l’action dépend de la santé de l’entreprise : si elle est en croissance, l’action montera.
  • Elles peuvent être rémunérées par des dividendes : Si l’entreprise fait des bénéfices et que l’Assemblée Générale vote le versement de dividendes. Bien sûr, il faut être vigilant : il ne faut pas que l’entreprise ne verse une trop grande part de ses bénéfices en dividendes car cela la fragilise.
  • En temps qu’actionnaire, vous avez un droit de vote à l’Assemblé Générale. Vous participez donc à la vie de l’entreprise.

1.2. Les fonds de placements

C’est une autre manière d’investir en bourse. Vous ne prenez pas directement d’actions, mais vous investissez dans un fond et un professionnel gère le portefeuille d’action pour vous.

1.3. Comment investir

Pour investir en bourse, il y a deux méthodes :

  • Le Plan d’épargne en Action (PEA) : il permet d’investir dans des actions ou des fonds de placement avec certaines conditions (actions européennes par exemple), il y a des avantages fiscaux au bout de cinq ans.
  • Le compte titre : Il n’a pas d’avantage particulier au niveau des impôts. Par contre, on peut entrer et sortir quand on veut et il n’y a aucune condition dans le choix des actions ou des fonds.

2. Est-ce possible d’être gagnant en bourse ?

Quand on a de l’épargne ou une capacité d’épargne, on la place généralement sur un livret A, une assurance vie en euros ou bien dans l’immobilier. Pourquoi pas la bourse ?

Aujourd’hui, suite aux cracks boursiers de 2001 et de 2008, tout le monde a peur de la bourse, et pourtant…

Imaginons que nous ayons investi en bourse 1000 € sur le CAC 40 en 1987, aujourd’hui, malgré la baisse brutale depuis le début de la crise, nous aurions tout de même 3 450 € ; soit l’équivalent d’un placement à 4.9 % brut ou bien 2789 € net après impôts, c’est à dire 4,4 % de rendement net. Et le tout sans jamais retoucher au portefeuille.

Imaginons maintenant que nous ayons investi ces mêmes 1000 € sur un livret A. Aujourd’hui, on aurait seulement 2165 € !

Autrement dit, en passant le même temps et en investissant la même chose, la bourse aurait permis sur 25 ans de gagner 624 € de plus que le livret A.

Y a-t-il un risque ?

La réponse est bien évidemment oui. Mais il est très facile à minimiser sans pour autant passer beaucoup de temps sur le sujet et sans compétences particulières.

Dès la semaine prochaine, je vous présenterai donc une première stratégie pour être gagnant sans y passer sa vie et son énergie.

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sondage

    Merci pour cette excellente lecture

  2. acheter actions en bourse

    Ah… La bourse. J’en ai entendu de toutes les couleurs. Des gens qui ont fait des fortunes, des gens qui ont tout perdu et des gens qui s’en voudront toute leur vie d’avoir vendu leurs actions maintenant qu’elles valent 20 fois plus chères.
    J’ai moi aussi été tenté par la bourse lorsque j’ai terminé l’école et que j’ai eu mon premier emploi. L’appât du gain. La possibilité de voir son argent fructifier substantiellement.
    acheter actions en bourse Articles récents…Des conseils pour bien négocier vos actions boursièresMy Profile

  3. hervé d'argentinvestir.com

    Le risque peut être diminué en répartissant son argent sur plusieurs titres, de plus en procédant sur plusieurs mois les achats d’actions, le risque de rentrer au mauvais moment baisse encore. Enfin, il faut accepter cette part de risque, et voir son portefeuille titres comme un investissement à moyen / long terme.
    hervé d’argentinvestir.com Articles récents…Compte enfantMy Profile

  4. Placements 2015

    Pour gagner en bourse, il faut accepter de perdre et Il faut travailler dur pour gagner c’est aussi simple ”No pain, No Gain” n’a-t-on pas l’habitude de dire cela, c’est exactement cet effort que demande la bourse. Sinon on peut se référer sur les 24 leçons de Warren Buffet.
    Placements 2015 Articles récents…La simulation placement pour commencer à créer des revenus passifsMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge