«

»

Août 27

Le point sur l’investissement l’immobilier en 2013

 

Le courtier Assurance de prêt pas cher, qui compte parmi les acteurs majeurs du crédit et des assurances en France et bénéficie d’une expérience de plus de 12 ans dans ces domaines, nous aide à faire le point sur le marché de l’investissement immobilier pour cette année 2013. 

 

Baisse des prix de l’immobilier ?

 

Pour les années 2011 et 2012, le marché préféré des français montrait des signes plutôt contradictoires puisque certains secteurs n’ont pas été touché par la crise alors que d’autres ont affiché une baisse de 20 à 30 %. Et il ne faut pas négliger toute l’importance que peut avoir l’emplacement d’un bien immobilier avant d’investir : certaines provinces reculées ont pu afficher de fortes baisses des prix de l’immobilier. Aujourd’hui encore globalement trop cher, l’immobilier va-t-il enfin baisser de manière significative les prochains mois ? Faut-il investir ?

 

Et bien, ces derniers mois, les prix de l’immobilier ont entamé une baisse progressive dans de nombreuses villes françaises. Et celle-ci pourrait se poursuivre pour enfin atteindre un niveau plus abordable pour les ménages. Et avec des taux de crédit immobilier toujours très attractifs, l’investissement immobilier se veut un placement sûr. Seulement faut-il prendre le temps et avoir la chance de trouver un logement offrant des conditions avantageuses et une plus-value à la revente intéressante. Enfin, il peut s’avérer plus compliqué d’obtenir le financement nécessaire à un investissement immobilier si l’on ne dispose pas d’un dossier solide car, avec la crise, les banques se montrent plus frileuses pour accorder des crédits immobiliers, prêts qui engagent les emprunteurs sur de longues durées et sont donc plus risqués pour les prêteurs.

 

Les 4 principaux critères pour acheter

 

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, il vous faut respecter ces 4 principaux critères afin de réaliser une bonne opération quant au crédit immobilier qui financera cet achat :

  •  Disposer d’un apport personnel d’au moins 10 à 20 % du capital à emprunter : cela rassure la banque sur votre capacité à épargner. 
  •  Respecter un taux d’endettement de 33 % maximum : si vous dépassez ce taux, vous ne pourrez pas obtenir de crédit immobilier.
  •  Opter pour une durée de remboursement qui soit la plus courte possible afin de bénéficier d’un meilleur taux d’emprunt et d’économiser ainsi sur votre crédit immobilier. Nous vous conseillons de ne pas dépasser 15 ans, si possible financièrement.
  •  Prévoir de rester au minimum 10 ans dans le logement financé.

 

Économisez sur le coût de votre assurance de prêt

 

Enfin, il faut savoir que tout crédit immobilier doit être accompagné d’une assurance de prêt afin de le garantir. Il s’agit en effet d’une condition d’octroi de prêt des banques, bien que la loi ne l’impose en rien. Et vous n’êtes pas obligé(e) d’accepter l’assurance prêt que vous propose la banque prêteuse :  vous pouvez opter pour une délégation d’assurance, c’est à dire choisir votre assurance emprunteur en dehors de la banque. Cela vous permet de trouver une assurance moins chère et de réaliser ainsi de substantielles sur votre prêt immo !

(1 commentaire)

  1. alice

    J’ai investit dans un appartement au bord de mer que je loue, j’en suis très content. J’espère maintenant que les prix vont remonter à moyen terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge