«

»

Oct 17

Quand les agences encouragent la baisse des prix !

La bulle immobilière de ces dernières années, n’est pas sans conséquences aujourd’hui ! En temps de crise, des prix trop élevés entraînent un blocage du marché.

 

De plus dans certaines zones où la pression immobilière a pu être encore plus forte (sur les côtes ou les grandes villes), les prix sont parfois déconnectés de la réalité.

 

 

A qui la faute ?

 

Facile : à la bulle immobilière !

 

Oui, mais, c’est plus complexe, car il y a un cercle vicieux dans l’histoire :

  • Durant la phase ascendante de la bulle, personne ne s’est posé la question du prix : les vendeurs vendaient au prix fort, les acheteurs étaient là, les agences prenaient une commission.
  • Aujourd’hui : les vendeurs sont parfois ceux qui ont acheté trop haut et veulent vendre au prix fort. Les acheteurs eux ne sont plus prêt à payer n’importe quel prix.
  • Souvent, les agences valident la surestimation des prix par les vendeurs.

 

Résultat ? Le marché se grippe.

 

 

Mieux vaut un marché baissier mais fluide que grippé !

 

 

S’il y a 20 maisons à vendre à 300 000 € et qu’une seule se vend. Le prix du marché est à 300 000 €, mais, le montant total des transactions est de… 300 000 €. Il y a 19 vendeurs malheureux et des acheteurs qui ne trouvent pas de biens dans leur budget.

 

Si ces mêmes 20 maisons sont à 250 000 € et qu’elles partent toutes. Le prix du marché à baissé à 250 000 €, c’est la crise ? Pas forcément, car le montant total des transaction ne sera monté à 5 000 000 € !

 

Lorsqu’on dit « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras », c’est pareil avec l’immobilier, pourquoi ne pas prendre 250 000 € maintenant plutôt de de prendre le risque de ne jamais voir 300 000 €.

 

 

Comment sortir de la boucle ?

 

 

Il arrive que les vendeurs consentent une baisse, ce n’est pas toujours le cas. Notamment dans les zones où les prix s’étaient envolés, comme l’immobilier ile de ré.

 

Les prix dans l’île avaient atteint des sommets, Mais aujourd’hui, les acheteurs veulent payer le juste prix.

 

Ainsi, pour éviter le blocage complet, certaines agences immobilières baissent les prix pour mieux correspondre au marché. En conséquence, loin des millions d’euros qu’on peut croiser parfois, on trouve désormais dans les annonces immobilières ile de ré, des prix beaucoup plus abordables comme cette  Maison à vendre la flotte en ré ou bien cette maison à vendre sainte marie de ré .

  ORPI agence du port  

Avec de telles baisse, les vendeurs trouvent plus facilement des acquéreurs. Ces derniers, trouvent plus facilement un financement.

 

Le marché baisse mais ne se grippe pas.

 

 

Que faut-il comprendre ?

 

La baisse des prix de l’immobilier n’est pas forcément une mauvaise chose, elle peut même être bonne du point de vu des acheteurs, mais aussi, et surtout, elle peut éviter au marché de se gripper complètement.

 
 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sophie - MYSTONE

    Bonjour, l’article est intéressant, c’est le genre d’information que nous souhaitons mettre en avant sur notre site au travers de ratios et informations inédites que nous avons développé. Site actuellement en construction. En attendant merci pour l’analyse qui met bien en avant le rôle majeur des agences immobilières dans l’évolution du marché et la maîtrise des prix.
    Sophie – MYSTONE Articles récents…Choix du régime fiscal pour investir – comparatifMy Profile

  2. Mr P & Mme P @ indépendance financière

    Bonjour,

    La baisse des prix est une très bonne chose. Cela permet d’avoir encore plus de bonnes affaires à faire. Ce qui compte le plus est d’avoir quelque chose de rentable directement lors de l’achat. Après même si l’immobilier baisse, on reste toujours avec un bon placement, c’est ce que nous avons fait pour notre premier investissement.
    Mr P & Mme P @ indépendance financière Articles récents…Gagner de l’argent avec un blog : nous nous formons !My Profile

    1. Quentin

      C’est sûr que c’est l’achat qui détermine tout. Si on obtient un bon rendement locatif dès l’achat, même si ça baisse, tant qu’on ne vend pas, le rendement locatif reste.

  3. Katrine

    Les prix de l’immobilier baissent … les acheteurs retrouvent le sourire mais les propriétaires grimacent, ne voulant pas brader leur maison. Comme dit l’expression populaire « si c’est pas l’un c’est l’autre ! ». Oui l’investissement locatif ca peut être un bon investissement, dommage que le dispositif Duflot ne soit pas si efficace que cela ca aurait pu dynamisé ce secteur, mais ca c’est une autre histoire …
    Katrine Articles récents…Home Hue (Tout pour la maison)My Profile

  4. sweet home immobilier

    On rentre dans un cercle vicieux est sans fin ! je dois dire que avec les médias cela n’encourage pas aussi les achats d’appartements ou de maisons, les prix sont en baisses c’est sur mes les futurs acquéreurs veulent attendre le dernier moment pour avoir le meilleur prix ! et donc les ventes sont bloquées.
    sweet home immobilier Articles récents…http://www.sweethome-immobilier.comMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge